Home arrow PARC MARIN
Mardi 18 Février 2020 à 04:42
Select Language
EnglishFrançaisDeutschItalianoEspañol
Home
Infos & News
Itinéraires
Notre Flotte
Nos amis
Reportages sur nous
Multi Média
Contacts
Site Admin.

179-fra

fdive

ameliewebsite


europhoto
PARC MARIN PDF Imprimer Email

Le Meilleur du Meilleur

Cet itinéraire au complet est seulement faisable en deux semaines étant donné les longues distances à parcourir et regroupe la majeure partie des plongées les plus belles de toute la Mer Rouge égyptienne. Faisant partie du Protectorat des Parcs Marins, les ports d’embarquement dépendent de la législation en vigueur au moment du départ.

Big Brother et Small brother sont deux petites îles isolées au centre de la Mer Rouge égyptienne à environ 70 milles marins à  sud-est d’Hurghada. Les plongées de cette zone sont considérées parmi les plus belles, non seulement de la Mer Rouge, mais du monde. La partie sous-marine de Big Brother présente au nord e au sud (légèrement plus large) deux plateaux.  Les parois est et ouest sont parfaitement perpendiculaires jusqu’à environ 50 mètres pour ensuite aller en s’approfondissant graduellement jusqu’à une profondeur dépassant les 1000 mètres de profondeur. La partie émergée se présente comme une langue de sable, orientée nord-sud, sur une longueur d’environ cinq-cents mètres où demeurent une poignée de militaires et les employés du phare. Avec Deadalus ce sont les territoires égyptiens les plus à l’est en Mer.

Malgré la présence d’un phare construit vers la fin du 19ème siècle, Plusieurs navires sont venus s’échouer contre ces récifs, certains d’entre eux se trouvent à des profondeurs inaccessibles. Nous pourrons visiter le  Numidia (coulé en 1901) et l’Aida II (coulé en 1957). Le premier est appuyé à la paroi du reef qui est à nord de l’île, pour cette raison, selon les conditions de mer en surface, cette plongée n’est pas toujours faisable. Le second, qui se trouve du côté nord-ouest est plus facilement atteignable même avec des vagues de moyenne envergure. Se trouvant en plein milieu de la mer, le grand mouvement des courants marins a rendu les tombants de ces îles, pleins de vie et d’une explosion de couleurs uniques. Ces deux épaves sont sans aucun doute parmi les plus belles de toute la Mer Rouge, tant par la richesse des concrétions que par la vie marine qui les entoure et les habite, en particulier les immenses nuages de glassfish et les mérous tropicaux qui y ont élu demeure. Des bancs de barracudas et la présence de requins gris sont le scénario habituel pour qui s’immerge sur ces épaves. Egalement fréquents sont les passages de requins de type océanique tels que le Longimanus, le requin soyeux et l’Albimarginatus. Des bancs de requins marteaux font fréquemment leur apparition du profond bleu qui entoure les îles pour un petit tour de reconnaissance de leur domaine. Le requin renard, très rare ailleurs proche des reefs, fait partie des habitants et des rencontres habituelles spécifiques aux Brothers. Rencontres exceptionnelles comme le poisson lune tropical, raies mantas et requin baleine font partie des éventuelles bonnes surprises de ce site.

Small Brother se trouve à environ un kilomètre au sud de Big Brother. Mieux qu’une île on devrait le définir comme un grand rocher recouvert de sable. Etant plus petite par rapport à l’autre île les passages de bancs de gros poissons et de pélagique sont plus fréquents vu leur tendance à se concentrer proche des parois et d’en faire le tour. Les deux îles présentent les mêmes caractéristiques sous l’eau. La richesse des coraux et en particulier les coraux mous, exceptionnels aussi bien par leur dimension que par les nuages d’Anthias qui les survolent, donnent une fascination unique à ces lieux, avec une nature que l’on peut encore définir comme sauvage. Small Brother est caractérisée par la présence d’une véritable ‘forêt’ de gorgones géantes dans son tombant sud-est. Des dizaines de files de gorgones majestueuses s’alignent entre 20 m. et 40-45 m. de profondeur. On peut assister souvent en fin d’après-midi à des scènes de ‘chasse’ par les poissons pélagiques dans la zone du plateau sud. La morphologie et la localisation des deux îles ne fournissent pas un mouillage très protégé aux bateaux. Pour ce motif, en cas de vent, le mouillage pourrait ne pas être des plus confortables.

Deadalus

Situé à 100 miles au sud des îles Brothers, Deadalus n’est pas réellement une île. En fait c’est un énorme reef de forme circulaire avec à son centre un phare qui accueille un groupe de soldats comme aux Brothers. Une longue passerelle réunit cette zone construite à la partie sud-ouest du bord du reef, vers lequel viennent mouiller les bateaux. Une belle excursion, quand les soldats l’autorisent, est la visite du phare, du haut duquel le panorama est unique ! Les possibilités de plongées sont multiples vu la grandeur du récif. La partie nord, qui vient souvent choisie, quand les conditions le permettent, pour la première plongée à l’aube, est la zone idéale pour les grandes rencontres. Requins gris et pointe blanche de récif, bancs de requins marteaux, grosses caranges, bancs de barracudas et grands exemplaires solitaires, raies mantas et raies aigles font partie des visiteurs de cette zone. Une épave se trouve également au nord de ce récif, mais malheureusement hors limites pour plonger sans mélanges spéciaux. Les particularités du tombant ouest, outre les beaux coraux mous et les arbres de corail noir, est une énorme colonie d’anémones de mer avec leurs poissons clowns dans la zone supérieure du tombant, où il est très agréable d’aller également en snorkelling. La paroi exposée à est, composée de formations madréporiques, est également un endroit où tout type de rencontres est possible. Proche de la passerelle, se trouve la  « pyramide » de corail, formation corallienne contre le tombant à une profondeur de 8 mètres, qui s’élève vers la surface.

Zabargad- Rocky Island

Zabargad se trouve à environ 80 miles à sud de Deadalus. Île d’intérêt historique pour sa présence des anciennes mines d’olivines (pierres précieuses similaires aux topazes, fameuses déjà à l’époque des pharaons), dont les restes sont encore visibles. Une splendide lagune de sable blanc située dans sa partie sud reçoit la visite des tortues qui vont y déposer leurs œufs. Différentes espèces de rapaces sont les seuls habitants de l’île. Une petite épave est située du côté ouest de l’île et permet une belle plongée. La zone de plongée se situe plus particulièrement à Rocky Island. Ce rocher est à dix minutes de navigation de Zabargad, en effet la nuit vient passée au mouillage au sud de l’île de Zabargad ou bien dans la lagune à est, et tôt le matin le bateau se déplace pour les plongées à Rocky Island. Les plongées peuvent s’y faire sur tout le pourtour selon les conditions, le périmètre de l’île n’est pas très grand. Ses tombants sont un vrai spectacle de la nature avec de merveilleuses alcyonaires de grandes dimensions et de toutes les couleurs, des arbres géants de corail noir y sont présents en grandes quantités ce qui donne à ces parois une richesse unique. Requins gris et de barrière y sont à demeure, passages fréquents de bancs de gros thons, requins marteaux et de type océanique sont également des rencontres possibles.

Toutes les plongées qui précèdent l’arrivée aux Parcs Marins et au retour s’effectuent dans la zone côtière selon les ports prévus. La période idéale pour effectuer cet itinéraire est du printemps à l’automne.
parc_marin

N.B. En cliquant sur le poisson fish positionné dans la carte géographique vous pourrez découvrir diverses cartes sous-marines.
1st Choice Web Design & Hosting |